dimanche 6 décembre 2009

a nice trip in the past

Lorsque, comme aujourd'hui, il fait un temps de fin du monde, que la nuit tombe trop tôt et qu'on est dimanche, on a souvent pour unique envie que de rester dans notre home sweet home. Un jour pareil, se réfugier dans cet ouvrage est donc une parfaite mise en abyme  : La maison, Paul Andreu. Paul Andreu est un ingénieur architecte qui avait déjà publié quelques récits poétiques. La maison est, selon la quatrième, son premier roman mais vous constaterez vite que l'écrit reste aux frontières des deux genres. Mieux vaut alors... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 18:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 27 novembre 2009

En attendant les rognons de mouton aux mousquetaires

O.L.N.I. (pour 1 pavé d’environ 500gr): 300gr de recettes2 douzaines d’anecdotes mondaines3 c.s. de données historiquesQuelques conseils diététiques Choisissez des anecdotes mondaines croustillantes, mélangez-les à des recettes un peu imprécises mais évocatrices, saupoudrez de quelques bonnes adresses de producteurs en France. Liez la préparation avec des données historiques et des conseils diététiques. Incorporez le reste des  ingrédients au hasard de l’ordre alphabétique mais toujours avec humour.Vous obtiendrez … le... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 15:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 13 novembre 2009

Meursault (bis repetita)

Si je vous dis Meursault vous pensez Camus ou grand cru? Le héros de l’Etranger tirerait son nom du fameux vin de Bourgogne. Voilà ce que déclarait Camus à propos du personnage : « Meursault, pour moi, n'est donc pas une épave, mais un homme pauvre et nu, amoureux du soleil qui ne laisse pas d'ombres. Loin qu'il soit privé de toute sensibilité, une passion profonde parce que tenace, l'anime : la passion de l'absolu et de la vérité. Il s'agit d'une vérité encore négative, la vérité d'être et de sentir, mais sans laquelle... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 18:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 30 octobre 2009

La guerre des sexes n'aura pas lieu

Décidément, ce mois-ci, Dévorer les livres c’est hommes/femmes mode d’emploi. Après Comment nourrir un Prince Charmant et Comment nourrir une femme pour faire l’amour, nous parlerons aujourd’hui de Mari et femme, un court roman de Régis De Sa Moreira . Régis De Sa Moreira, copyright, Editions Au Diable Vauvert, 2008 Vous suivrez quelques jours de la vie d’un couple au bord du divorce, stade « ce soir, je vais dormir sur le canap’ ». Sauf qu’un matin, chacun se réveille prisonnier du corps de son conjoint, entendez chacun... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 16:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 2 octobre 2009

Comment nourrir un Prince Charmant ?

La pomme de Blanche Neige, la maison en pain d'épices d'Hansel et Gretel, les galettes et le petit pot de beurre du Petit Chaperon Rouge... De Grimm à Perrault, ce n'est pas un hasard si les mets occupent une place primordiale dans les contes,  c'est qu'ils se  prêtent parfaitement au jeu des différents niveaux d'interprétations, caractéristique du genre ! On en fait d'abord une lecture pragmatique et pédagogique aux enfants sur un air de "Surtout n'accepte jamais de pomme bonbons de la sorcière des inconnus dans la... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 12:41 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 26 septembre 2009

Le cuisinier et l'épineuse question de l'omelette

Quand on me demande comment je choisis mes livres, je réponds en général un peu pompeusement que la littérature est une source intarissable d'anecdotes culinaires et que chaque oeuvre offre une matière suffisante pour écrire un billet. C'est vrai. Mais, en rentrant de ma dernière expédition à la bibliothèque, j'ai du me rendre à l'évidence. Mon butin se composait, entre autres, de: Le Cuisinier, la belle et les dormeurs, de Radhika Jha, Eloge de la palourde, de Marc le gros et Tea-bag, un non-polar de Henning Mankell.  Il faut... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 20:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 23 septembre 2009

Dans la série le Miel et les Abeilles

Je suis sûre que vous allez être terriblement déçus mais ce billet ne porte PAS sur la série culte AB Productions, Le Miel et Les Abeilles*. Aujourd'hui, deuxième volet sur la Reine Africaine et donc deuxième recette à base de miel, cette fois-ci sucrée. Elle à Table propose ce mois-ci une recette de pain d'épices à l'orange que je trouve parfaite. Je suis toujours contente de trouver LA bonne recette pour les grands classiques. Elle est aérée et un peu humide, bref, à l'opposé des pains d'épices que l'on trouve dans le commerce,... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 14:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 19 septembre 2009

Un polar bio

En m'emparant de La Reine africaine sur les rayonnages de la bibliothèque, je me voyais déjà transportée en plein coeur de l'Afrique. Les djembés résonnaient dans ma tête alors que la silhouette d'une femme élégante, parée de ses plus beaux atours se découpait sur la savane au crépuscule. Et puis, j'ai lu la quatrième de couverture. copyright JC Lattes, 2008, La Reine Africaine, Christian Blanchard et Roch Domerego, En "réalité", La Reine Africaine est un roman policier qui  se déroule à Paris, Quai des... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 01:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 8 septembre 2009

Cuisine vintage Vs années 2000

En faisant le tri dans les affaires de mes grands-parents, je suis tombée sur un livre de cuisine des années 50. Ma grand-mère avait du l’acheter dans les premières années de son mariage et être séduite par ce "livre nouveau [qui] a été étudié pour la vie actuelle ; il est votre compagnon de cuisine, consultez-le régulièrement."               copyright, librairie Arthème Fayard       Evidemment, après plus de 50 ans, ce livre résolument moderne apparaît un rien désuet.... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 16 août 2009

Plaidoyer pour la tartine de Proust

Lorsque vous entrez en hypokhâgne, on vous apprend rapidement à ne plus croire au Père Noël ( 3 ou 4 admis à Normale Sup' par classe, les années fastes, ça plante le décor), on vous révèle ensuite toute la vérité sur la madeleine de Proust. La madeleine est passée à la postérité, devenant le personnage le plus célèbre de la Recherche. Elle a ainsi supplanté la nettement moins romanesque tranche de pain grillé. C'est pourtant à cette dernière, et non à une madeleine, que l'on doit la fameuse théorie proustienne des réminiscences . ... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 08:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :