lundi 17 mai 2010

l'énigme des rencontres

Deux mois déjà que je n'étais pas venue par ici. Il  faut dire qu'en lisant de trop jolis blogs, il est difficile d'oser s'y remettre. Mais après tout, on ne fait pas la course. L'histoire d'une rencontre, au hasard de la vie, racontée cette semaine par Patoumi m'a donné envie de vous en faire partager une autre.   Le décor : un soir de novembre, 19h28, un dîner d'anniversaire à 20h, 0 cadeau. Me glissant avec hâte sous le rideau de fer d'une librairie de quartier, je me relève face à la fin d'une séance de dédicace, les... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 16:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 16 janvier 2010

La densité des rêves

À la suite d'une rencontre malheureuse avec Les Amants du Spoutnik, je m'étais résolue à ne pas comprendre pourquoi tout le monde se passionnait pour Murakami. Et puis, il y a eu Kafka Sur le rivage, un titre trop intrigant pour être laissé de côté. On y suit l'itinéraire labyrinthique d'un Oedipe des temps modernes (quoi qu'Oedipe n'ait jamais cessé d'être moderne) à travers le Japon. Point de Tiresias mais des concepts sur pattes, incarnés en personnages publicitaires, des homosexuels hermaphrodites hémophiles, des chauffeurs... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 13:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 6 décembre 2009

a nice trip in the past

Lorsque, comme aujourd'hui, il fait un temps de fin du monde, que la nuit tombe trop tôt et qu'on est dimanche, on a souvent pour unique envie que de rester dans notre home sweet home. Un jour pareil, se réfugier dans cet ouvrage est donc une parfaite mise en abyme  : La maison, Paul Andreu. Paul Andreu est un ingénieur architecte qui avait déjà publié quelques récits poétiques. La maison est, selon la quatrième, son premier roman mais vous constaterez vite que l'écrit reste aux frontières des deux genres. Mieux vaut alors... [Lire la suite]
Posté par Devorerleslivres à 18:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,