dimanche 14 mars 2010

Minute, papillon

fauteuil

Dans nos montagnes, un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours dans l’espoir de se maintenir dans les années 60. Tout, de l’architecture aux pots de yaourt, semble s’être immuablement figé dans une autre décennie. Charme désuet pour les uns, ringard pour les autres, c’est pour moi une semaine de voyage dans le temps  que je savoure chaque fois avec le plaisir nostalgique d'une époque que je n'ai pourtant jamais connue : les sports d’hivers à Clars les vaux.

C’est l’occasion de mettre la main sur des livres de cuisine, délaissés dans les placards malgré leur promesse d’ « une nouvelle manière de vivre » et d’utiliser pour la première fois une cocotte-minute. Aujourd'hui, tombée en disgrâce face au come back des lourdes cocottes en fonte, la cocotte minute, pardon la Super Cocotte, n’est pas seulement un ustensile de cuisine. Son arrivée est présentée comme un changement radical des modes de vie, comme l’illustre le roman photo, qui sert de préambule au petit livret de recettes SEB. Mais aujourd'hui, on ne veut plus gagner du temps, on veut du plat qui mijote longuement et qui hume bon dans toute la maison, du familial, comme on dit. Ah le retour de la cocotte-minute, j'y crois.

New_Picture

New_Picture__1_

New_Picture__2_

Le stylisme culinaire est parfois un peu trash, comme les langoustines pendues par la queue, mais certaines recettes ne sont pas inintéressantes, comme les timballes aux pommes. Simple et bon, des pommes au four version chic.

langoustines_pendues_par_la_queue

Timballe aux pommes :

  • 4 grosses pommes (pour moi Golden, elles tiennent bien à la cuisson, tout en étant fondantes)gateau
  • 300 gr de pain rassi
  • 120 gr de beurre demi sel
  • 80 gr de sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 50 gr de raisins secs
  • 50 gr de pignons
  • ½ verre de rhum
  • 1 verre d’eau

La veille, fendez la gousse de vanille. Portez le rhum à ébullition avec la gousse de vanille. Faites y gonfler les raisins secs.

Beurrez généreusement un moule à soufflé. Sucrez le fond. Coupez les pommes en rondelles. Tranchez le pain. Disposez au fond du moule, une couche de pain surmontée d’une couche de pommes. Parsemez de raisins secs, de pignons, de petits dés de beurre et de sucre. Recommencez l’opération en tassant bien, jusqu’en haut du moule. Versez sur la préparation un demi verre d’eau.

Recouvrez le moule d’une feuille de papier sulfurisé et d’une assiette. Placez dans le panier d’une cocotte minute. Faites cuire 25 minutes à partir de la rotation de la soupape. 

yaourt

Posté par Devorerleslivres à 14:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Minute, papillon

    Une belle recette pour l'hiver qui continue. Moi j'avoue, j'ai une faiblesse pour les trucs un peu kitsch et les photos des années 60 me plaisent bien.

    Posté par Vanessa, dimanche 14 mars 2010 à 22:16 | | Répondre
  • Bah moi je cuisine encore des soupes à la cocotte... (mais je n'ai pas adopté cette coiffure ni cette déco peau de bête !)

    Posté par rose, lundi 15 mars 2010 à 14:35 | | Répondre
  • Dévorer les livres

    Rose: La coiffure et la peau de bête sont pourtant ce qu'il y a de meilleur!

    Vanessa: je ne sais pas pour Berlin, mais ici ça y est, c'est le printemps.

    Posté par Dévorerleslivres, jeudi 18 mars 2010 à 10:06 | | Répondre
Nouveau commentaire